Nous

Laurence Saoudi
Anne Averseng

Laurence Saoudi a d'abord évolué dans le monde paramédical avant de se tourner vers l'enseignement. Elle réunit désormais ses passions pour le corps, l'humain  et le partage en transmettant son expérience du massage thaï.

Elle est en effet tombée en amour avec la rondeur du massage thaï après des années de pratique du shiatsu. Elle crée alors un pont entre ces deux disciplines, en développant un style bien à elle, où le thaï est enrichi par les apports de la médecine traditionnelle chinoise.

Après avoir écouté les mots en tant que documentariste, Anne Averseng choisit d'écouter les corps en pratiquant le massage thaï et psycho-corporel. Ce dialogue silencieux la fascine.

Un accident la prive partiellement de l'usage de ses poignets. Un défi qui l'amène à privilégier toutes les alternatives offertes par l'ingéniosité des masseurs thaïs (avant-bras, pieds et genoux). Vues de l'extérieur, ces pratiques peuvent paraître impressionnantes ; maîtrisées, elle sont douces et puissantes, pour le plus grand bénéfice du receveur comme du donneur.

Nos Valeurs

bouddha

               Simplicité et efficacité des techniques :

nous transmettons ce que nous pratiquons depuis plus de 10 ans et dont nous constatons régulièrement les bienfaits.

             Tout autant que les techniques,

nous avons à cœur de développer vos qualités d'intuition, de ressenti et d'écoute du corps.

            Au-delà des techniques,

nous enseignons le massage comme méditation : présence à soi et à l'autre, dans l'instant présent.

           En dehors des techniques de massage,

nous vous apprenons à vous préserver afin que vous puissiez pratiquer le plus longtemps possible.

Le Nuad Boran ou Thaï Massage

Le massage thaï fait partie des médecines traditionnelles reconnues par l'Organisation Mondiale de la Santé, il y a 20 ans. En 2019, l'U.N.E.S.C.O le classe « patrimoine culturel immatériel de l'humanité ».

Il ne s'apparente à aucune pratique médicale ou paramédicale occidentales et n'a donc rien à voir avec un massage de kiné. Il s'adresse, en effet, à tous les plans de l'être : physique, énergétique, émotionnel, spirituel.

–  sur le plan physique, pressions, étirements et mobilisations permettent de dénouer les tensions et de les prévenir.

–  sur le plan énergétique, la travail le long des « Sen » ou lignes d'énergie dissout les blocages et rétablit la libre circulation du flux énergétique, garant de notre vitalité.

–  sur le plan émotionnel, ce massage donné et reçu de façon méditative apaise l'esprit et régule le stress.

–  enfin, sur un plan spirituel, cette pratique nous aligne avec le meilleur de nous-même et peut nous connecter, si besoin,

à notre chemin de vie.

 

A l'origine, le massage thaï était pratiqué et enseigné dans les temples en Thaïlande, ce qui est encore parfois le cas, aujourd'hui. Lié au bouddhisme, il est né en Inde il y a plus de 2500 ans. Son fondateur est un médecin ami de Bouddha : Jivako Kumar Bhaccha, considéré par beaucoup de Thaïlandais comme le père de la médecine. Ses disciples s'installent en Thaïlande au III et II ème siècle avant J.C. Mais il est difficile d'avoir des données historiques précises, dans la mesure où beaucoup de textes ont été détruits lors d'invasions et où il s'agit avant tout d'une tradition orale.

jivaka-kumar-bhaccha-
IMG_20210614_092728.jpg
massage assis

"Your own Self-Realization is the greatest service you can render the world."

Sri Ramana Maharshi