articles


"En regardant les planches des méridiens ou trajets d'énergie de la médecine chinoise, j'ai été frappée de voir que tous les méridiens de force (yang) étaient situés dans la partie postérieure du dos, du crâne jusqu'au pied? et tous les méridiens passifs (yin) sur la face antérieure. Comme dans le travail de Françoise Mézières, en médecine chinoise, le yang ne doit pas prévaloir sur le yin, et le corps doit être considéré dans sa totalité. Cette vision du corps dont la santé dépend de la distribution équilibrée de son énergie est à l'opposé de celle, occidentale, du corps compartimenté, dont chaque case correspond à un spécialiste différent.

[...] Il serait aussi vain de vouloir faire s'accélérer le rythme des saisons, hâter le mûrissement des fruits que de forcer le corps à se réaliser. Et tout comme les germes, le corps a sa vie souterraine. Si pendant la séance hebdomadaire de travail, le praticien a pris soin de bien orienter le corps, de lui préparer un nouveau terreau propice à son épanouissement, alors le corps suit la bonne impulsion, tout seul, il évolue dans le bon sens tout naturellement."

Thérèse Bertherat, Le corps a ses raisons, pages 115-116


Des bienfaits du massage thaï sur notre posture

Voici ce que donne, dès le début de séance, le travail pour replacer les épaules. Ici, l'épaule droite de la receveuse vient d'être travaillée (à gauche donc sur la photo Voyez comme elle est plus basse que l'autre, ne touchant plus le coussin rose. Mais elle est aussi plus près du sol, bien déposée : en quelques instants, la poitrine s'ouvre permettant une respiration plus libre, une attitude plus ouverte elle aussi et un relâchement des rhomboïdes, les muscles à l'arrière du dos qui relient les omoplates à la colonne vertébrale.

Il est toujours intéressant, après avoir replacé la première épaule, d'amener la personne massée à entrer dans son ressenti, percevoir la différence entre les deux et prendre le temps de l'intégrer pour que cette nouvelle posture puisse s'installer au fil du temps. Nous avons tous tendance, avec le stress et nos chers écrans, à lever et rentrer les épaules.

L'I.F.M.T. vous souhaite un bon week-end Nous avons hâte de vous retrouver pour nos différents modules. Les 3 stages pour acquérir les fondamentaux début mai, début juin et début juillet. Mais aussi deux modules spécifiques dès le printemps : l'un pour masser en protégeant vos poignets, l'autre consacré au ventre (digestion, détoxification et problèmes résonnant avec le bas du dos).


Le mouvement pour le mouvement , aussi esthétique soit-il, est du bavardage. Un mouvement est appelé par le corps. Masser dans un esprit volontaire nous éloigne du ressenti essentiel, d'une certaine intuition. Une fois la technique acquise, l'envie de bien faire disparue et nourris d'une certaine expérience, nous devons laisser nos mains [...] suivre la respiration de notre partenaire. [...] Car la musique du corps existe. Cette sensation ne s'inscrit pas dans le cadre d'une simple esthétique mais dans un phénomène énergétique. Le corps me semble émettre des sons. Plus la personne massée rentre dans son massage et plus la réconciliation avec elle-même se fait et plus je perçois, j'entends, je vois, je touche, une musique." Christian Hiéronimus, "L'art du toucher"